Songe à la douceur



Comédie Musicale d’après le roman de Clémentine Beauvais

Livret – Rachel Arditi, Clémentine Beauvais et Justine Heynemann
Musique – Manuel Peskine

Mise en scène – Justine Heynemann

Avec Rachel Arditi, Manika Auxire, Thomas Gendronneau , Elisa Ruschke, Benjamin Siksou et Manuel Peskine

Spectacle en création, tournée en préparation pour la saison 2021/2022

Sortie de création au TPV – Théâtre Paris Villette, du 20 au 31 janvier 2021

Songe à la douceur est adapté du roman éponyme de Clémentine Beauvais, lui-même librement inspiré de Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski.  

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus  tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais voudra-t-elle encore de lui ?

Songe à la douceur est une comédie musicale aux couleurs électro, pop-rock. Les thèmes abordés sont extrêmement saisissables par un large public : l’amour, l’amitié, le désir, le deuil. 

Songe à la douceur est une invitation à découvrir ou redécouvrir le mythe d’Eugène Onéguine. C’est un objet inclassable. À la fois épique et intime, il vogue entre fantasme et réalité, fantaisie et gravité. Songe à la douceur raconte comment les souvenirs qui rejaillissent éclairent notre avenir d’une lumière nouvelle.