La dama boba – Cie Soy Creation

Mise en scène : Justine Heynemann
Traduction : Benjamin Pénamaria
Adaptation : Justine Heynemann & Benjamin Pénamaria
Scénographie : Thibaut Fack
Costume : Madeleine Lhopitallier
Lumières : Aleth Depeyre
Compositeur : Manuel Peskine
Chargé de production : Guillaume Alberny
Avec : Sol Espeche, Stefan Godin, Corentin Hot, Remy Laquittant, Pascal Neyron, Lisa Perrio, Roxane Roux, Antoine Sarrazin
Un spectacle de la Compagnie SOY CREATION crée en collaboration avec le Théâtre 13/ Paris ; avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, la participation artistique du Jeune théâtre national et le dispositif d’insertion de l’École du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture

A Paris au Théâtre 13 du 15 janvier au 17 février 2019

Tournée en préparation pour la saison 2019/2020

Après La discrète amoureuse, Justine Heynemann s’associe à nouveau à Benjamin Penamaria pour adapter une pièce de Lope de Vega, La Dama Boba, ou celle qu’on trouvait idiote. Comédie emblématique de Lope de Vega, aussi célèbre en Espagne que Les Femmes savantes en France, La Dama Boba a traversé le temps. Ecrite en 1613, elle met en évidence la modernité du dramaturge qui questionne la place dévolue à la femme, subordonnée au père ou au mari, et propose de nouvelles héroïnes audacieuses et singulières.
Dans son déroulement, la pièce avance également une réflexion sur la définition de l’intelligence, et interroge notre approche pédagogique et ses outils, face à l’intuition et l’instinct émotionnel.
Sortie de création 2019.

Le seigneur Otavio, gentilhomme de Madrid, a deux filles : l’aînée, Nise, est une jeune érudite, tandis que Finéa, la cadette, est la Dama Boba, celle qu’on trouve idiote.
Finéa a reçu en héritage une dot importante de son oncle. Malgré cela, son esprit simplet et ses réparties étranges découragent les prétendants que son père lui propose. Elle est même incapable d’apprendre à lire, remettant en question chacune des lettres de l’alphabet. Dans l’entourage de Nise, des jeunes gens, poètes à leurs heures, s’empressent. L’un d’eux, Laurencio, artiste fauché, tombe sous le charme de… la fortune de Finéa et entreprend secrètement de séduire la «Dama Boba».
La langue lyrique et impertinente de Lope De Vega émaillée de quelques chansons, dans un propos léger et profond à la fois, mènent le spectateur jusqu’au dénouement.

Date
Ville
Salle
Du 15/01 au 17/02/2019PARIS (75)Théâtre 13
28/03/2019RUEIL-MALMAISON (92)Théâtre André Malraux
02/04/2019SAINT-CLOUD (92)Les 3 Pierrots
18/04/2019CHAVILLE (92)Atrium